Au Nicaragua, le pays sous haute tension pour réclamer le départ du Président Ortega

Au Nicaragua, le pays sous haute tension pour réclamer le départ du Président Ortega©BRUT

franceinfo, publié le lundi 23 juillet 2018 à 19h02

"C'est un dictateur, nous l'avons soutenu des les années 80 mais on en a assez de la répression du peuple et je suis un ancien guérillero". Abandonné de ses anciens soutiens, telle est la position du Président Daniel Ortega. Depuis trois mois, ce pays - le plus pauvre d'Amérique centrale - a basculé dans le chaos. Chaque jour, des milliers de Nicaraguayens défilent dans les rues afin d'exiger le départ du chef de l'État. À ces manifestations s'ajoutent des barricades dressées dans la plupart des villes du pays. 

Un ancien révolutionnaire

Daniel Ortega est accusé d'imposer une dictature avec son épouse, la vice-présidente, Rosario Murillo. Par conséquent, les manifestants veulent la tenue de nouvelles élections. Ce à quoi le Président dit ne pas être opposé. "Comme la

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU