Attentat de Manchester : Nadine Morano charge Emmanuel Macron

Attentat de Manchester : Nadine Morano charge Emmanuel Macron
Nadine Morano a dénoncé la lenteur de la réaction d'Emmanuel Macron après l'attentat de Manchester, le 23 mai 2017. (photo d'archives)

publié le mardi 23 mai 2017 à 09h10

Alors qu'un attentat a frappé la Grande-Bretagne, faisant au moins 22 morts et des dizaines de blessés, lundi soir, Nadine Morano a dénoncé la lenteur de la réaction d'Emmanuel Macron, mardi 23 mai.


"5h24 attentat terroriste à Manchester pas encore de réaction du président Macron..." a écrit sur son compte Twitter la députée européenne. Environ 30 minutes plus tôt, l'ancienne ministre avait déjà tweeté : "Les lâches barbares terroristes ont frappé des enfants à Manchester.

Que la riposte soit à la hauteur de ce malheur pour enfin les éradiquer."


Des sorties qui ont provoqué des réactions indignées sur les réseaux sociaux. "Quelle obscénité", a répondu une internaute"Vous n'avez pas honte ??? Mais quelle indécence de votre part !!! Faire de la récupération politique quelques heures après ce drame", a écrit une autre. "Réaction de Nadine Morano purement politique, ne parle ni de sympathie ni de solidarité, juste d'éradication. Dignité hors de ses capacités", a encore souligné un autre.

Peu après 8h, mardi matin, Emmanuel Macron a réagi à l'attentat. "C'est avec effroi et consternation que M. Emmanuel Macron, Président de la République, a appris la nouvelle de l'attentat meurtrier qui a frappé hier soir pendant un concert la salle Arena de Manchester. Il adresse au peuple britannique toute la compassion et la sollicitude de la France qui se tient ses côtés dans le deuil avec une pensée particulière pour les victimes et leurs familles", a déclaré la présidence dans un communiqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.