Attaque dans l'Aude : l'Assemblée nationale observe une minute de silence

Attaque dans l'Aude : l'Assemblée nationale observe une minute de silence©Capture BFM TV

Source BFM TV, publié le mardi 27 mars 2018 à 15h38

Radouane Lakdim, 25 ans, connu des services de renseignements, a tué quatre personnes et en a blessé grièvement une autre lors de trois attaques à Carcassonne et Trèbes vendredi 23 mars. En hommage à ces victimes, les députés ont marqué mercredi une minute de silence.

L'hommage national au lieutenant-colonel Beltrame aura lieu mercredi à 11h30 aux Invalides, en présence de sa famille et des familles des victimes de l'attaque terroriste de l'Aude.

Cette cérémonie est d'ailleurs ouverte au public.
Arnaud Beltrame, 44 ans, est décédé samedi des suites de ses blessures. Vendredi, il s'était livré à un terroriste qui avait fait une prise d'otages sanglante dans un supermarché de Trèbes, près de Carcassonne, à la place d'une femme qui était prise comme bouclier humain.



Emmanuel Macron avait annoncé dès samedi qu'un hommage national serait rendu au gendarme Beltrame. Le chef de l'Etat l'a souhaité de "grande ampleur et populaire": la cérémonie aux Invalides sera ainsi ouverte au public. Les drapeaux et étendards de la gendarmerie et de l'Assemblée nationale, ont déjà été mis en berne en son honneur.

"Besoin des Français de saluer son courage"
Avant la cérémonie, mercredi, le cortège funéraire va traverser Paris, entre le Panthéon et l'hôtel des Invalides. L'occasion pour la population qui le souhaite de rendre hommage à Arnaud Beltrame. "Il y a un besoin des Français de lui faire honneur, de saluer son courage", décrypte l'Elysée.
Les proches de l'officier et les familles des autres victimes de l'attentat de l'Aude assisteront à la cérémonie dans la cour des Invalides. A cette occasion, Emmanuel Macron décorera de la Légion d'honneur à titre posthume le lieutenant colonel Beltrame. C'est le chef de l'Etat qui prononcera l'éloge funèbre. Un discours "sobre, simple mais qui parle aux français", indique son entourage.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
137 commentaires - Attaque dans l'Aude : l'Assemblée nationale observe une minute de silence
  • Je regrette de n'avoir le grand coeur, de cet éminent Arnaud Beltrame: je rêve, d'un immense Goulag, où l'on enfermerait tous les radicalisés, convaincue, qu'il n'ont pas droit à la liberté.

  • Peut-être faudrait-il construire plusieurs grands bâtiments sur des îles Françaises non habitées, et y loger tous les fichés.....

    Par souci d'économie, et pour le confort des S , on pourrait ne pas construire de toitures .....Des volontaires bien payés seraient détachés sur place afin d' assurer le bon fonctionnement sur chaque site....

  • La mort de ce héros devient une chance pour les gouvernants qui essaient de nous faire oublier leur nullité , ils avaient affaire à une petite pointure ,limite idiot , ils devaient le rouler dans la farine , exemple : le mettre en rapport avec un faux Salah Abdeslam qui allait venir le chercher avec un hélico et seraient parachutés dans une caserne DAESH , ces types sont des nuls qui croient au 72 vierges etc ... pourquoi ne pas croirait-ils pas à de telles bêtises , ou leur envoyer un petit robot "négociateur" capable de l'abattre ou dégager un gaz somnifère , dégagé par une fausse panne électrique du robot en feu ? Etc...

  • oui oui rendons hommage,et pendant ce temps là, les autres se baladent de partout,avec des armes et de belles convictions alors que nous n'avons même plus le droit d'avoir un opinel dans la poche.

  • Il parait que nous sommes en guerre depuis quelques années déjà contre le terrorisme. Cela veut dire pour les bobos parisiens que l'on ouvre une fiche "S" puis on attends l'acte qui va générer de l'émotion et encore de l'émotion.