Assemblée nationale : ces amendes qui coûtent cher à Ruffin

Assemblée nationale : ces amendes qui coûtent cher à Ruffin©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 20 février 2019 à 19h58

Très indiscipliné mardi lors de l'intervention de la ministre de la Santé à l'Assemblée nationale, François Ruffin a écopé d'une nouvelle amende, rapporte Le Huff Post.

François Ruffin a visiblement bien du mal à garder son calme dans l'hémicycle. Mardi, alors qu'Agnès Buzyn s'exprimait lors des "Questions au gouvernement", le député insoumis a à plusieurs reprises perturbé l'intervention de la ministre de la Santé, malgré le rappel à l'ordre du président de l'Assemblée, Richard Ferrand, rapporte Le Huff Post.

"Monsieur Ruffin, arrêtez de hurler ainsi ! C'est la dernière fois que je vous préviens. C'est systématique...", lui a d'abord lancé Richard Ferrand, avant de finalement le sanctionner. "Monsieur Ruffin, je vous rappelle au règlement et ce sera inscrit au procès-verbal de la séance des 'Questions au gouvernement' !"

Une inscription au procès-verbal qui se traduit par la perte pendant un mois d'un quart de son indemnité parlementaire, ce qui représente 1 350 euros nets.

François Ruffin va donc une nouvelle fois devoir revoir ses plans, lui qui avait affirmé que son indemnité parlementaire de 5 323 euros bruts servait à payer ses impôts, les salaires de ses cinq collaborateurs, le sien, ainsi que des dons à des associations, rappelle Capital. Les associations pourraient donc pâtir de cette nouvelle sanction infligée à l'une des têtes d'affiche de La France insoumise.



Ce n'est pas la première fois que François Ruffin est sanctionné pour son comportement à l'Assemblée nationale. En décembre 2017, le député LFI avait là encore perdu un quart de son salaire pour avoir revêtu dans l'hémicycle le maillot du club de foot de l'Olympique Eaucourt lors d'une intervention à la tribune, rappelle Le Huff Post. François Ruffin présentait alors une proposition de loi sur la taxation des gros transferts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.