Assemblée : LREM va-t-elle se déchirer pour certains postes-clés ?

Assemblée : LREM va-t-elle se déchirer pour certains postes-clés ?©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 04 mai 2019 à 12h30

Alors que les députés arrivent bientôt à mi-mandat, de nombreux postes-clés de l'Assemblée sont remis en jeu. De quoi créer des tensions au sein de La République en Marche, comme le souligne Le Parisien.

Son poste lui confère un statut d'intouchable.

Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, est immunisé par la Constitution jusqu'en 2022. Mais qui pourrait devenir son premier ou sa première vice-présidente ? C'est en tout cas une place très convoitée au sein de la majorité présidentielle.



Autre poste qui fait rêver les députés macronistes, celui de président.e de la commission des Lois. Une position aujourd'hui occupée par Yaël Braun-Pivet. Mais elle est décriée pour sa gestion des débats dans le cadre de l'affaire Benalla.

Pour la remplacer, on parle éventuellement de Didier Paris, actuel vice-président de cette même commission. Également du jeune député Sacha Houlié.

Autres postes convoités, ceux des deux questeurs En Marche, ou des commissions de la Culture et de La Défense. Une réunion du bureau du groupe LREM doit se tenir le 9 mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.