Aquarius : Taxée de «cynisme», l'Italie refuse les «leçons hypocrites» de la France

Aquarius : Taxée de «cynisme», l'Italie refuse les «leçons hypocrites» de la France
Emmanuel Macron a réagi lors du conseil des ministres ce mercredi.

leparisien.fr, publié le mardi 12 juin 2018 à 18h25

Le président français a réagi au refus de l'Italie d'accueillir le bateau transportant 629 migrants.

L'Elysée n'avait pas encore fait de commentaire au sujet du refus de l'Italie d'accueillir l'Aquarius et les 629 migrants sauvés de la noyade en Méditerranée. Ce mercredi, lors du conseil des ministres, Emmanuel Macron a dénoncé « le cynisme » et « l'irresponsabilité » de l'Italie, a rapporté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Le chef de l'Etat « a tenu à rappeler le droit maritime » qui indique « qu'en cas de détresse ce soit la côte la plus proche qui assume la responsabilité de l'accueil ». « Si un bateau avait la France pour rive la plus proche, il pourrait accoster » en France car « c'est le respect du droit international », a ajouté le président qui a salué le courage de l'Espagne qui a décidé d'accueillir le bateau, selon le porte-parole.

La France hypocrite ?

Le gouvernement italien refuse de recevoir des « leçons hypocrites » de pays comme la France ayant préféré détourner la tête sur la question migratoire, indiquait dans la soirée une note de la présidence du Conseil italien, citée mardi par les médias.

Depuis lundi, plusieurs personnalités de l'opposition de gauche en France s'étonnent du silence de Paris dans cette affaire.

L'Aquarius, navire de l'ONG SOS Méditerranée, transporte notamment sept femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés. L'Italie et Malte lui ont fermé leurs ports. Le nouveau ministre italien de l'Intérieur, le patron de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini, avait fait campagne avant les législatives sur le thème de la fermeture des frontières aux migrants. Il avait prévenu qu'une fois au pouvoir, il ferait tout pour empêcher ces débarquements, particulièrement quand ils sont le fait des ONG qui patrouillent au large de la Libye.

Le nouveau gouvernement espagnol a proposé d'accueillir le navire, qui doit se diriger vers le port de Valence.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.