Après l'Élysée, François Hollande se verrait bien président du Conseil européen

Après l'Élysée, François Hollande se verrait bien président du Conseil européen©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 19 janvier 2017 à 08h55

Que fera-t-il après avoir quitté l'Élysée en mai prochain ? François Hollande ne semble pas vouloir dire adieu à la vie politique et encore moins à son statut de président. Selon les informations du journal Le Parisien, publiées le 19 janvier, le chef de l'État convoiterait la présidence du Conseil européen.

Et le calendrier est idéal puisque le mandat de l'actuel président, l'ancien Premier ministre polonais Donald Tusk, se termine fin mai 2017. François Hollande, quant à lui, quittera le palais de l'Élysée mi-mai.

Et depuis quelques jours, il semble se tailler une stature à la hauteur du poste. Lundi 16 janvier, il a ainsi sèchement répondu aux attaques de Donald Trump : "L'Europe n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire !" Une réponse sans équivoque pour les proches du chef de l'État. "Il se projetait déjà dans le rôle", se réjouit l'un d'eux.

S'il semble déterminé, François Hollande devra toutefois réunir la majorité des voix des 28 dirigeants de l'Union européenne. "On est quand même dans une Europe très très à droite", confie un proche au Parisien. Autre obstacle, et non pas des moindres, sa candidature devra être portée par le Président français, fraîchement élu. Si c'est François Fillon, rien ne sera gagné. "Hollande ne se mettra pas dans sa main", juge un proche, tandis qu'un autre estime que "Fillon ne lui ferait pas ce cadeau, ne serait-ce que vis-à-vis de Sarkozy".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU