Anne Hidalgo «menacée» par des lobbys automobiles

Anne Hidalgo «menacée» par des lobbys automobiles©capture Franceinfo

, publié le lundi 28 août 2017 à 10h40

L'aménagement des voies sur berges à Paris fait des mécontents. Pourtant, Anne Hidalgo ne reculera pas et veut une ville « plus verte ».

Elle l'a répété ce lundi sur Franceinfo. « La pollution ça tue », a-t-elle lancé.
Puis la maire de Paris a affirmé avoir été « menacée » par des lobbys automobiles. « J'ai été menacée.



Ils sont venus me menacer dans mon bureau en me disant : "si vous n'arrêtez pas avec cette politique de lutte contre la pollution et donc d'évolution de la mobilité parisienne, nous vous ferons battre aux prochaines élections". J'ai entendu ça dans mon bureau. J'ai entendu ça dans mon bureau » a expliqué Anne Hidalgo ajoutant : « Et vous croyez que ça, ça va me faire fléchir alors qu'il y a des morts liées à la pollution ? Moi je ne vais pas fléchir. Moi je l'ai dit et je le redis, je préfère être du bon côté de l'Histoire »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.