Altercation Angot-Rousseau : Schiappa adresse un signalement au CSA

Altercation Angot-Rousseau : Schiappa adresse un signalement au CSA
Marlène Schiappa à Paris, le 19 juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 02 octobre 2017 à 14h35

La séquence avait été annoncée en amont par la production, et samedi soir, elle a été diffusée dans l'émission "On est pas couché" : des échanges houleux entre la chroniqueuse Christine Angot et l'ancienne dirigeante d'EELV, Sandrine Rousseau, avec en toile de fonds, les violences sexuelles, dont les deux femmes ont été victimes.


La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a adressé un signalement au CSA, rapporte France Inter lundi 2 octobre. Elle y déplore "qu'une victime ayant le courage de briser le silence autour des violences sexuelles soit ainsi publiquement humiliée et mise en accusation", au moment où "84.000 viols sont commis chaque année en France, et où seulement 1% des agresseurs font l'objet d'une condamnation."

Elle demande au CSA "d'exercer une vigilance toute particulière sur le traitement de ces violences dans les programmes d'information et les émissions de divertissement, afin de garantir, en toutes circonstances, le respect de la parole et de la dignité des victimes."

Depuis l'enregistrement de l'émission jeudi, on savait que ce numéro d'"On n'est pas couché" avait été mouvementé. Le bruit avait couru que Christine Angot, romancière et chroniqueuse, avait quitté le plateau en plein débat, ulcérée par Sandrine Rousseau. L'ex-porte-parole d'Europe Écologies-Les Verts, qui vient de démissionner de ses fonctions à la direction du parti, était venue sur le plateau de France 2 pour défendre son dernier livre, intitulé "Parler", dans lequel elle revient sur ses accusations contre Denis Baupin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU