Alep : François Fillon sort du silence et évoque les "crimes" de Bachar Al-Assad

Alep : François Fillon sort du silence et évoque les "crimes" de Bachar Al-Assad

François Fillon, le 15 décembre 2016, au sommet du "Parti populaire européen", à Bruxelles

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 15 décembre 2016 à 19h45

Son silence se faisait de plus en plus assourdissant. Remarqué pendant la campagne de la primaire de la droite et du centre pour ses positions plutôt "conciliantes" vis-à-vis du régime de Bachar Al-Assad, François Fillon a pris la parole ce jeudi 15 décembre par l'intermédiaire d'un communiqué où il évoque la situation à Alep.

"MARTYRE" ET "CRIMES"

"Cela fait cinq ans maintenant que le peuple syrien vit le martyre", décrit-il d'emblée, dressant un constat d'échec en ce qui concerne la politique des grandes puissances occidentales.

"L'indignation est nécessaire mais elle n'a jamais sauvé une vie, et ce que j'ai dit aux dirigeants européens, c'est que nous sommes obligés de constater l'échec de la diplomatie occidentale, et singulièrement de la diplomatie européenne", déplore l'ancien Premier ministre.

François Fillon appelle à "mettre tout le monde autour de la table", tout en parlant de "crimes" commis par le régime syrien sur le terrain. "Les Européens ne sont pas responsables des crimes commis en Syrie, mais un jour, l'Histoire dira qu'ils sont coupables de n'avoir rien fait pour les en empêcher" conclut-il.

Quelques heures avant ce communiqué, plusieurs élus de droite comme de gauche avaient appelé le candidat de la droite pour la prochaine élection présidentielle à sortir de son silence face à la crise humanitaire d'Alep. Patrick Mennucci (PS) s'était ainsi dit "frappé" par la non-réaction de François Fillon. "Le plus vite il s'exprimera, le mieux ce sera", avait quant à lui estimé Herbé Mariton. Les deux députés faisaient partie de la délégation de parlementaires qui a essayé de se rendre en Syrie en début de semaine, mais qui avait été bloquée à la frontière turque.
 
93 commentaires - Alep : François Fillon sort du silence et évoque les "crimes" de Bachar Al-Assad
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]