Alain Juppé a-t-il tenté de voler des soutiens à Bruno Le Maire ?

Alain Juppé a-t-il tenté de voler des soutiens à Bruno Le Maire ?©Capture Dailymotion

publié le dimanche 05 juin 2016 à 21h45

Alain Juppé irait-il chercher ses soutiens de campagne chez Bruno Le Maire ? Possible, selon le Journal du Dimanche. Sur la liste rendue publique le 1er juin dernier des 1000 soutiens à la candidature du maire de Bordeaux pour la primaire de droite, trois noms figurent déjà sur la liste de Bruno Le Maire.

Ces noms sont ceux de Christian Klinger, maire d'Houssen dans le Haut-Rhin ; Eric Verdebout, maire de Merfy dans la Marne et John Billard, maire de Le Favril en Eure-et-Loir.
Or, tous trois ont déjà parrainé Bruno Le Maire en bonne et due forme. Leur attestation de parrainage a d'ailleurs été transmise à la Haute Autorité de la primaire. Ce qui les empêche donc d'apporter un soutien officiel à un autre candidat.
Joint par téléphone par l'hebdomadaire, John Billard s'est dit « extrêmement surpris » et « un peu agacé » de découvrir son soutien à Alain Juppé. D'après lui, cette confusion relève des « vieilles méthodes » utilisées par le maire de Bordeaux. Son équipe de campagne l'avait contacté il y a plusieurs semaines. Et John Billard avait alors accepté de réfléchir avec Alain Juppé aux problématiques du monde rural français. « Mais j'avais bien précisé que cela ne voulait pas dire que je le soutenais » a-t-il souligné. L'homme n'avait jamais été recontacté par le candidat ou un membre de son équipe.


Gilles Boyer, bras droit d'Alain Juppé, a cependant publié un tweet en réaction à ce début de polémique : « Nos excuses aux intéressés, nous avons eu une mauvaise information ! Personne n'est à l'abri » a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.