Agence du médicament : la charge de Martine Aubry contre Emmanuel Macron

Agence du médicament : la charge de Martine Aubry contre Emmanuel Macron©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 20 novembre 2017 à 19h55

Lourd échec pour la ville de Lille. Engagée dans la candidature pour accueillir l'Agence européenne du médicament, la cité nordiste a sévèrement été éliminée lors du vote de ce lundi.

Une décision qui a eu don de provoquer la colère de Martine Aubry mais aussi celle de Xavier Bertrand, le président de la région des Hauts de France.
Dans un communiqué commun, les deux élus s'en sont pris explicitement à Emmanuel Macron : « En dépit de cette fantastique mobilisation, nous ne pouvons que regretter le soutien tardif et timide affiché par le Président de la République. [...] C'est seulement la semaine dernière que le Président de la République, en saluant notamment le travail remarquable que nous avons entrepris pour la constitution du dossier, a exprimé publiquement son soutien à notre initiative commune. Or, une véritable mobilisation du Président Macron aurait dû faire la différence. », ont-ils déploré.

Pour Lille et la région, l'Agence européenne du Médicament (AEM) était un enjeu majeur. Dans un bassin où les demandeurs d'emploi sont nombreux, 900 agents auraient pu venir s'y installer.
C'est donc Amsterdam qui a été choisi pour accueillir l'AEM, contrainte de quitter Londres pour cause de Brexit. Lille a d'ailleurs été éliminée dès le premier tour en ne recueillant que trois points. Un seul des 27 pays membres de l'Union européenne a donc fait de Lille son premier choix.
« La Métropole lilloise et les Hauts-de-France continuent de faire valoir leur attractivité dans tous les domaines », ont conclu Martine Aubry et Xavier Bertrand.

 
297 commentaires - Agence du médicament : la charge de Martine Aubry contre Emmanuel Macron
  • il me semble qu'une agence du médicament , on en a une en France : l'ANSM. vu les scandales sanitaires qu'elle provoque ; vaut mieux que l'européenne soit ailleurs

  • Il y avait deux agences européennes à rapatrier en Europe. il y avait beaucoup de villes candidates. Les 27 pays membres ont voté et la France en à obtenu une. On ne va pas s’en plaindre

  • Mme AUBRY toujours dans la mesure...ou l'invective !! Quand l'on a autant ABIMÉ le pays avec les 35 H et le TOUT SOCIAL mieux vaudrait faire profil bas...ou prendre sa retraite... mais elle cherche toujours a exister ...avec la claque du PS gauchiste aux élections c'est pitoyable !!

  • Les français pensent que l'Europe, c'est eux tous seuls quand il y a quelque chose a gagner et dénigrent l'europe le reste du temps.

  • Bienheureux que la France est obtenu une agence à Paris, elle aurait pu rien avoir, ces querelles de clocher sont insupportable et vu ses résultats en économie, la maire de Lille ferait mieux de se taire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]