Agen : une élue du Rassemblement national estime que "les chambres à gaz ont été un détail de l'histoire"

Agen : une élue du Rassemblement national estime que "les chambres à gaz ont été un détail de l'histoire"
Le congrès du Rassemblement national le 1er juin 2018 à Bron, près de Lyon.

, publié le lundi 01 octobre 2018 à 12h30

Après avoir publié sur Facebook que "les chambres à gaz ont été un détail de l'Histoire car effectivement la guerre n'a pas été que ça", Catherine Lesné a été exclue du parti de Marine Le Pen.

Conseillère municipale Rassemblement national (RN, ex-FN) d'Agen (Lot-et-Garonne), Catherine Lesné a récemment pris la défense de Jean-Marie Le Pen. "Cela commence à être lassant de toujours tirer sur les mêmes!!! Oui malheureusement les immigrés couvrent 90% des faits divers...

Tout comme 'les chambres à gaz ont été un détail de l'Histoire', car effectivement la guerre n'a pas été que ça!!! Il faut comprendre le sens des mots choisis pas seulement les entendre...", a écrit sur Facebook l'élue samedi matin 29 septembre au dessus d'un article relatant la mise en examen du fondateur du Front national, relate Sud-Ouest ce lundi 1er octobre.



Si le post est désormais introuvable, la conseillère municipale en a néanmoins subi les conséquences. Lundi matin, l'ancien secrétaire départemental du Lot-et-Garonne Étienne Bousquet-Cassagne a annoncé sur Twitter que Mme Lesné était "exclue de fait" du parti présidé par Marine Le Pen.



Jean-Marie Le Pen, président du FN de 1972 à 2011, a répété à plusieurs reprises que l'existence des chambres à gaz était "un point de détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, en 1987, en 1997 et en 2015. Des propos pour lesquels il a été condamné à chaque fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.