Affaire Rugy : l'inspection du logement de fonction a débuté

Affaire Rugy : l'inspection du logement de fonction a débuté
La passation de pouvoir entre Nicolas Hulot et son successeur, François de Rugy, le 4 septembre 2018 à l'hôtel de Roquelaure.

, publié le samedi 13 juillet 2019 à 11h30

Matignon a fait savoir, dans la soirée du vendredi 13 juillet, que l'inspection des travaux menés dans le logement de François de Rugy a déjà débuté.

"L'inspection", demandée jeudi 11 juillet par le Premier ministre, Edouard Philippe, a débuté dès le lendemain, a assuré Matignon à BFMTV. 

Il s'agit d'inspecter le logement de fonction du ministre de l'écologie, situé à l'hôtel de Roquelaure, dans lequel le couple Rugy avait fait réaliser des travaux en fin 2018, d'un montant de 63.000 euros. 

Dressing à 17.000 euros

Comme le révèle Marianne, seront particulièrement scrutés les travaux de peinture, la réfection d'un morceau de parquet et de moquette, et un dressing sur mesure d'un montant de 17.000 euros. Une vitre de douche avait également été posée dans la salle de bain.

Les inspecteurs devront s'assurer que les travaux entrepris se conformaient "au respect des règles" et "au principe d'exemplarité".


D'une durée d'une semaine, l'inspection est supervisée par la contrôleure générale des armées, qui a été missionnée par le secrétaire général du gouvernement. Elle consistera, en plus d'une inspection des lieux, en un audit des personnes ayant été mêlées aux travaux réalisés dans l'hôtel de Roquelaure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.