Affaire Penelope Fillon : « je n'ai peur de rien » lance Fillon

Affaire Penelope Fillon : « je n'ai peur de rien » lance Fillon ©l'Opinion
A lire aussi

l'Opinion, publié le dimanche 29 janvier 2017 à 17h45

Lors de son meeting ce dimanche à la Villette, il a de nouveau défendu son épouse : « A travers Penelope, on cherche à me casser. Moi, je n'ai peur de rien, j'ai le cuir solide.

Si on veut m'attaquer qu'on m'attaque droit dans les yeux mais qu'on laisse ma femme en dehors de ce débat politique ».
Dès le début de son discours, François Fillon a mis les choses au point : « La politique, c'est un long chemin, un chemin rude. Dès le début Penelope est à mes côtés ». Puis, le candidat de la droite et du centre à la présidentielle a expliqué « ne rien avoir à cacher »



« A trois mois de l'élection présidentielle, comme par hasard, on construit un scandale. A travers Penelope, on cherche à me casser. Moi, je n'ai peur de rien, j'ai le cuir solide. Si on veut m'attaquer qu'on m'attaque droit dans les yeux mais qu'on laisse ma femme en dehors de ce débat politique » a lancé Fillon sous les applaudissements de la salle.
« Devant 15 000 témoins, je veux dire à Penelope que je l'aime et que je ne pardonnerai jamais à ceux qui ont choisi de nous jeter aux loups. Pour résister à cette entreprise de démolition, je vous dis du fond du coeur merci d'être là, merci d'être avec moi, merci d'être avec nous » a encore clamé le député de Paris. « Haussez le ton, haussez la voix. Qu'ils comprennent que rien ne peut stopper un peuple qui se dresse pour sa fierté » a-t-il conclu sur le sujet.
 
267 commentaires - Affaire Penelope Fillon : « je n'ai peur de rien » lance Fillon
  • c'est à la justice et au fisc que les FILLON vont avoir a rendre des comptes!

  • De toute façon les hommes politiques de tout temps , il y a eu des scandales et certains n'ont jamais rien eu. Parlons du problèmes du sang.Eh bien monsieur, je pense que vous avez tort et de toute façon, nous n'avons pas le droit de juger sans avoir de repères.Et ils ont le droit de se défendre. La France se trouve dans une situation que nos politiques devraient s'en occuper plus sérieusement: le chômage; les retraités; les sans abris etc.De toute façon, on est comme est et ce n'est pas une question de bourgeois ou pas. Je ne le suis pas.t

  • je voudrez savoir quand ils vont rendre les 500 000

    les 8000 personnes qui ont applaudit hier son leurs complices
    quel retour a bénéficié le donateur des 100 000 euros quel avantage a t il eu

  • C est sur les voyous n ont peur de rien !

  • Il y a au moins une chose à noter :
    il vaut mieux etre ...coiffeur presidentiel ...que assistante parlementaire :
    je ne sais pas pour les horaires , mais ce qui est certain , c'est que le salaire est bien supperieur !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]