Affaire Hulot : les relations se tendent entre les cadres EELV

Affaire Hulot : les relations se tendent entre les cadres EELV
Yannick Jadot et Matthieu Orphelin à Nantes, le 24 juin 2021.

publié le lundi 29 novembre 2021 à 11h58

S'estimant "sali", l'ancien porte-parole de Yannick Jadot et proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin, a promis de s'exprimer lundi.

Il faut sauver le candidat Jadot. Les cadres d'Europe Écologie-Les Verts s'évertuent à prendre leurs distances avec Nicolas Hulot et ses proches, alors que l'ancien ministre de la Transition énergétique est accusé de viol par plusieurs femmes.

Et la journée du lundi 29 novembre a débuté par une passe d'armes entre l'ancien porte-parole de Yannick Jadot, Matthieu Orphelin et Julien Bayou, le secrétaire national du parti écologiste.

Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot, a été mis "en retrait de ses responsabilités" samedi. "Il a été décidé de mettre Matthieu Orphelin en retrait de ses responsabilités de porte-parole dans la campagne présidentielle écologiste, avait expliqué le directeur de campagne Mounir Satouri. La sérénité nécessaire à l'exercice de ses fonctions n'est plus possible suite aux révélations d'Envoyé spécial." Le concerné avait riposté un peu plus tard, mettant sa mise à l'écart sur le compte de "des difficultés de la campagne et de (sa) non-adhésion à ses choix stratégiques".


Lundi, Julien Bayou a balayé cette hypothèse. "C'est faux. Je l'ai vu en début de semaine, il était très content. C'est de la diversion", a assuré le patron d'EELV sur Public Sénat, estimant que Matthieu Orphelin avait "menti". Interrogé su ce que ce dernier savait des agressions dont Nicolas Hulot est accusé, Julien Bayou ne s'est pas engagé : "Vous lui poserez la question. Je lui ai demandé et il m'a dit non. Tout ce dont Nicolas Hulot lui aurait parlé, ce sont des affaires d'adultère."

"Bon, donc après 72h à me faire salir par les uns et les autres, dont @julienbayou ce matin sur @publicsenat, je vais m'exprimer aujourd'hui", a riposté Matthieu Orphelin sur Twitter.

Interrogé sur RTL lundi, Yannick Jadot a également assuré que la mise en retrait de son porte-parole était lié à l'affaire Hulot. "À partir du moment où Matthieu Orphelin était un proche de Nicolas Hulot, qu'il y a eu des témoignages qui remettent en cause de son entourage, à partir du moment où il va être interrogé sur ce sujet-là (...), il doit retrouver sa liberté de parole, il doit porter sa propre parole et il ne peut plus être porteur de ma parole," a-t-il tranché, soulignant que Matthieu Orphelin, "n'est évidemment pas responsable des agressions sexuelles de Nicolas Hulot".

"Ma responsabilité politique c'est de faire en sorte que notre société change par rapport aux Nicolas Hulot qu'on trouve partout", a encore assuré le candidat écologiste.

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête préliminaire après la diffusion d'une enquête retentissante de France 2 dans laquelle plusieurs femmes accusent Nicolas Hulot de viols et d'agressions sexuelles, qu'il nie farouchement. Au moins six femmes, dont l'une mineure au moment des faits, mettent en cause Nicolas Hulot qui a longtemps été une des personnalités préférées des Français. Dans le reportage de 62 minutes diffusé jeudi soir dans l'émission Envoyé spécial, trois d'entre elles témoignent, dont deux à visage découvert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.