Affaire Grégory: «Ce n'est absolument pas un non-lieu, l'instruction va se poursuivre»

Affaire Grégory: «Ce n'est absolument pas un non-lieu, l'instruction va se poursuivre»
(from L to R) Alexandre Bouthier, lawyer of Jacqueline Jacob, Stephane Giuranna, lawyer of Marcel Jacob and Frédéric Berna, lawyer of Jacqueline Jacob, give a press conference after the cancellation of the indictments of their ...

Libération, publié le mercredi 16 mai 2018 à 20h31

En juin 2017, la mise en examen du couple Jacob et de Murielle Bolle pour «enlèvement et séquestration suivis de mort» avait de nouveau jeté l'affaire Grégory Villemin en pleine lumière, réveillant dans un énième coup de tonnerre judiciaire ce dossier hors norme. Une fois de plus, la machine médiatique s'était emballée, révélant à quel point, plus de trente ans après les faits, l'énigme autour de la mort du garçonnet, retrouvé les pieds et poings liés dans la Vologne, le 16 octobre 1984, fascine encore les foules. Sinistre point d'orgue de ce spectaculaire rebondissement, le juge Jean-Michel Lambert, dit le «petit juge» d'Epinal, s'était donné la mort, une quinzaine de jours après... Mais près d'un an plus tard, donc, leurs mises en examen ont été annulées, ce

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.