Affaire Benalla : l'Assemblée nationale sous haute tension

Affaire Benalla : l'Assemblée nationale sous haute tension©THOMAS SAMSON / AFP

franceinfo, publié le dimanche 22 juillet 2018 à 19h15

Le projet de loi constitutionnelle qui devait être voté mardi 24 juillet a été suspendu par le gouvernement, a annoncé Nicole Belloubet à l'Assemblée nationale. "Le gouvernement souhaite que le débat puisse reprendre ultérieurement dans des conditions plus sereines", a-t-elle précisé. Depuis l'éclatement de l'affaire Benalla, l'opposition empêche la reprise des débats par le jeu des demandes d'explications au gouvernement.  "On est en face d'une crise sans précédent", clame Chrisitan Jacob président du groupe LR à l'Assemblée. L'ambiance est électrique, Marine Le Pen a pris à partie Christophe Castaner dans les couloirs samedi 21 alors qu'il s'exprimait face à la presse.

Un répit de courte durée

La majorité dénonce les manoeuvres politiques de l'opposition, mais

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU