Accusations de viol contre Nicolas Hulot : comment le nom de la plaignante, Pascale Mitterrand, a fini par être révélé

Accusations de viol contre Nicolas Hulot : comment le nom de la plaignante, Pascale Mitterrand, a fini par être révélé©PDN/SIPA

franceinfo, publié le vendredi 09 février 2018 à 22h00

"Je ne veux pas apparaître, ni maintenant ni jamais." Lorsqu'elle a accepté de se confier au magazine Ebdo, Pascale Mitterrand a posé ses conditions afin que son nom ne soit pas révélé publiquement. Sa demande a été acceptée : dans l'enquête publiée par l'hebdomadaire vendredi 9 février, celle qui accuse Nicolas Hulot de viol est simplement présentée comme "Marie", une femme de "grande famille française". 

Pourtant, jeudi, alors que l'article commence déjà à circuler dans les rédactions, cette couverture vole en éclats. Le matin, sur BFMTV, le journaliste Jean-Jacques Bourdin évoque la "petite-fille d'un homme politique célèbre". A la mi-journée, le site du Point précise qu'il s'agit de "l'une des petites-filles de François Mitterrand". Dans la soirée, le…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
38 commentaires - Accusations de viol contre Nicolas Hulot : comment le nom de la plaignante, Pascale Mitterrand, a fini par être révélé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]