ALERTE INFO
21:27 Array

Accusations de racisme dans la police : Christophe Castaner répond à Camélia Jordana... qui lui propose un débat

Accusations de racisme dans la police : Christophe Castaner répond à Camélia Jordana... qui lui propose un débat
Christophe Castaner, le 19 mai 2020, à Paris

, publié le lundi 25 mai 2020 à 08h35

Le ministre de l'Intérieur avait répondu aux accusations proférées par la chanteuse dans une émission belge.

Dans un message publié dimanche 24 mai, Christophe Castaner s'est indigné des propos de la chanteuse Camélia Jordana, qui a affirmé que des personnes se faisaient "massacrer" par la police "pour leur couleur de peau". "Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau", avait-elle lancé sur le plateau de la version belge de l'émission "On n'est pas couché".

"Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic. Et j'en fais partie", avait-elle ajouté.


Cette séquence a entraîné une réaction des autorités, par la voix de Christophe Castaner. Ce dernier s'était élevé contre des "propos mensongers et honteux" qui aliment la haine et la violence. L'échange a été relancé par la chanteuse qui a invité le ministre à "débattre en direct".


Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs estimé que les propos de la chanteuse appelaient une condamnation sans réserve.


A l'inverse, la chanteuse a reçu le soutien politique de l'ancien "marcheur" Aurélien Taché. "Cette France est si différente de celle dans laquelle nous avons grandi", écrit l'élu, qui vient de lancer un nouveau groupe parlementaire à l'Assemblée nationale.

Le syndicat de police Alliance a pour sa part annoncé saisir le procureur de la République.

 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.