Accusations d'agressions sexuelles : comment réagissent Darmanin et Hulot

Accusations d'agressions sexuelles : comment réagissent Darmanin et Hulot
Nicolas Hulot et Gérald Darmanin, le 14 juillet 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 février 2018 à 20h35

Selon un proche du Premier ministre, le ministre de l'Action et des Comptes publics "est moins fragile" que son collègue de la Transition écologique, rapporte Le Journal du Dimanche.

Depuis plusieurs semaines, deux ministres du gouvernement d'Édouard Philippe, Nicolas Hulot et Gérald Darmanin, font face à des accusations d'agressions sexuelles. Une situation que le ministre de la Transition écologique vit beaucoup moins bien que son collègue de l'Action et des Comptes publics, rapporte le 18 février Le Journal du Dimanche.

"Darmanin est moins fragile que Hulot", assure un proche du Premier ministre à l'hebdomadaire. "Nicolas le vit comme une injustice qui lui donne envie de rentrer dans sa coquille et Gérald le vit comme une injustice qui lui donne envie d'en découdre", aurait également confié un ministre.



Si le parquet de Paris a classé vendredi 16 février l'enquête préliminaire sur une accusation de viol le visant sans suite, Gérald Darmanin est visé par une autre enquête pour abus de faiblesse. De son côté, Nicolas Hulot a été mis en cause la semaine dernière le magazine Ebdo, qui a notamment révélé la plainte pour viol déposée par Pascale Mitterrand, petite fille de l'ex-président, en 2008. Une plainte également classée sans suite, l'affaire étant prescrite.

Dans les deux cas, l'Élysée et Matignon ont aussitôt publiquement soutenu leurs ministres, quitte à s'attirer les foudres de certains.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU