Abstention: le président de l'Assemblée, "soucieux", va prendre des "initiatives"

Abstention: le président de l'Assemblée, "soucieux", va prendre des "initiatives"
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le 13 avril 2021 durant la séances des questions au gouvernement

publié le mardi 22 juin 2021 à 15h45

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a dit mardi son "trouble" et son "inquiétude" après l'abstention record au premier tour des élections régionales et départementales, et annoncé des "initiatives" la semaine prochaine.

Dans une prise de parole solennelle au début de la séance des questions au gouvernement, M. Ferrand a souligné que "jamais une élection, sous la Vème République, n'a connu un niveau de participation aussi faible que dimanche dernier", avec un taux d'abstention au-delà de 65%.

"Ce phénomène n'est ni récent, ni limité aux élections politiques, mais il atteint des proportions telles que nous ne pouvons pas nous en tenir à des raisons conjoncturelles", a-t-il poursuivi. "Nous ne pouvons ignorer cette réalité : c'est toute notre démocratie représentative qui doute".

"Comme citoyens, comme élus de la Nation, l'abstention doit nous interroger et il nous appartient lucidement d'en identifier les ressorts. Dès la semaine prochaine, je proposerai donc des initiatives en ce sens", donc après le second tour, a indiqué l'élu du Finistère.

"Je suis soucieux. Mais je sais que le propre de cette innovation que nous appelons démocratie est de pouvoir, par la volonté commune, se renouveler et se perpétuer", a conclu ce proche d'Emmanuel Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.