Absentéisme : un député LREM sanctionné

Absentéisme : un député LREM sanctionné
Aurélien Taché, député LREM du Val-d'Oise, le 10 septembre 2018 à Tous.

publié le dimanche 05 mai 2019 à 11h00

Aurélien Taché, député du Val-d'Oise, a été sanctionné financièrement pour ses absences répétées à l'Assemblée nationale. 

Les absents ont toujours tort. Le député LREM du Val-d'Oise, Aurélien Taché, pourra réfléchir à cette maxime, après sa sanction pour absentéisme.

Il s'est vu priver d'un quart de de son indemnité de fonction en avril, une somme de 362 euros, indique LCP.

7 absences injustifiées

"C'est vrai que j'ai été très occupé le mois dernier, explique l'élu du Val-d'Oise au Parisien. Mais entre membres de la majorité, j'aurais trouvé normal d'être informé au préalable de cette sanction." Occupé au point de rater les quatre réunions de la commission des affaires sociales, qui étaient prévues les 6, 13,20 et 27 mars. Des séances à laquelle sa présence était obligatoire. Outre l'absence de justification, un mot d'excuse adressé au président de commission étant en règle général suffisant, l'élu a également fait l'impasse sur trois réunions facultatives sur neuf au cours du mois de mars. 


Une abondance d'absences qui ont alerté au sein du Palais Bourbon. Chargé de veiller au bon fonctionnement de l'institution, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a appliqué à la lettre le réglement en infligeant cette sanction financière. 
Une célérité inhabituel qui fait bruisser dans les couloirs lambrissés de l'Assemblée. "C'est une décision politico-administrative", assure en off à LCP un ancien collaborateur de la présidence de l'Assemblée nationale. Connu pour occuper l'aile gauche du parti présidentiel, Aurélien Taché, ancien cadre de l'UNEF, a plusieurs fois pris ses distances de la majorité sur certains sujets. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.