A Paris, un cri d'alarme pour «sauver les grands singes»

A Paris, un cri d'alarme pour «sauver les grands singes»

Un chimpanzé rescapé d'un laboratoire du Liberia, photographié dans un sanctuaire de Côte-d'Ivoire, le 18 août 2017.

Libération, publié le lundi 09 avril 2018 à 17h24

Une actrice, Nathalie Baye, un chocolatier, Patrick Roger, l'ancienne patronne des patrons, Laurence Parisot et un élu parisien du Modem, Yann Wehrling : lundi matin, au musée de l'Homme, ce panel hétéroclite de personnalités s'est réuni autour de la primatologue Sabrina Krief pour exiger du gouvernement des actions pour «sauver les grands singes» de leur disparition programmée. Adressé aux ministres de la Transition écologique et des Affaires étrangères, mais aussi au président de la République, Emmanuel Macron, et décliné sous la forme d'un plan d'urgence, leur cri d'alarme invoque la «situation catastrophique» des sept espèces de chimpanzés, gorilles et orangs-outans qui peuplent les forêts tropicales d'Afrique et d'Asie du Sud-Est.

Selon les scientifiques, en l'…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.