A Notre-Dame-des-Landes, tension maximale avant les manifestations du week-end

A Notre-Dame-des-Landes, tension maximale avant les manifestations du week-end

Sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, le 13 avril.

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 13 avril 2018 à 16h16

La tension est encore montée d'un cran, ce vendredi, sur la «zone à défendre» de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Alors que les expulsions ont pourtant pris fin «pour l'instant», a annoncé dans la matinée la préfète, un dispositif «très important» de forces de l'ordre a été déployé dès 6h30 autour de plusieurs «lieux de vie» de la ZAD pour procéder à des perquisitions et des interpellations, rapportent les zadistes. La cause ? Le tir d'une fusée antigrêle en direction de l'hélicoptère de la gendarmerie, qui était alors en vol stationnaire au-dessus de la zone. «Au moins trois personnes» ont été arrêtées, selon eux.

Ce regain de tension fait donc craindre le pire pour la manifestation prévue samedi à Nantes : ces dernières années, son centre-…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.