A Nice, Estrosi fait entrer la police à l'école

A Nice, Estrosi fait entrer la police à l'école

Le maire de Nice, Christian Estrosi, en mai 2010.

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 15 avril 2018 à 15h57

Christian Estrosi est monsieur «première fois» sur tous les sujets de sécurité depuis l'attentat du 14 juillet. Surtout lorsqu'il s'agit des écoles. Vendredi, le maire LR de Nice a lancé sa nouvelle expérimentation. Des policiers entreront dans trois groupes scolaires de la ville dès lundi. Ils y resteront trois mois. Si l'expérimentation est concluante, elle s'étendra aux autres établissements. «Aujourd'hui, en tête de liste des cibles de Daech, il y a les enfants et les écoles, affirme Christian Estrosi. Ne pas admettre le principe de sanctuariser une école serait aller à l'encontre du bon sens.»

Chaque policier affecté à un établissement sera non armé et disposera d'un bureau. Le matin, ils effectueront des rondes et contrôleront les accès. Occasionnellement, ils…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.