À Marseille, Macron s'en prend violemment au FN

À Marseille, Macron s'en prend violemment au FN©Source BFMTV

Source BFMTV, publié le samedi 01 avril 2017 à 16h14

À trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat d'En marche !, Emmanuel Macron, a tenu ce samedi à Marseille un grand meeting de campagne. Dès le début de son intervention et à plusieurs reprises, il a tenu des propos très violents contre le Front national.

"Il faut chasser le parti du mépris et ceux qui nous font honte. Sortons-les !", a-t-il asséné. Et d'user ensuite d'une anaphore [Ndlr : figure de style qui consiste à répéter en début de phrase les mêmes mots] pour marteler sa définition du patriotisme.



Le candidat a ainsi donné de la voix durant de longues minutes : "Etre patriote, ce n'est pas la droite, qui se perd dans ses avanies et l'esprit de revanche. Etre patriote, ce n'est pas le Front national, le repli et la haine qui conduira à la guerre civile. Etre patriote, c'est vouloir une France forte (...) Quand je regarde Marseille, je vois une ville française fasçonnée par 2000 ans d'histoire, d'immigration, d'Europe (...) Je vois les Arméniens, les Comoriens, les Italiens, les Algériens, les marocains, les Tunisiens"...s'est littéralement époumoné le candidat à l'Elysée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU