A Marseille, les grévistes de la SNCF organisent la «convergence des luttes»

A Marseille, les grévistes de la SNCF organisent la «convergence des luttes»

Dans la gare Saint-Charles, à Marseille, mercredi.

Libération, publié le mercredi 04 avril 2018 à 18h15

Le mégaphone crache Antisocial, boosté par l'effet «caisse de résonance» de la verrière en ferraille. «Y avait longtemps !», hurle, hilare, un militant CGT. Mercredi à Marseille, les cheminots en grève avaient décidé de mettre de l'ambiance dans la gare Saint-Charles. Désert la veille, au premier jour du mouvement, le hall grouille de monde en cette fin de matinée : plusieurs centaines de personnes, salariés du secteur public (hôpitaux, télécoms, Poste, portuaires), mais aussi étudiants, chômeurs et retraités, avaient répondu à l'appel de l'Union départementale CGT pour venir renforcer les rangs des grévistes de la SNCF. Un début de prémisse de «convergence des luttes», sous le regard médusé des quelques voyageurs parqués dans un coin, dans l'attente…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.