A Marseille, Emmanuel Macron veut "rattraper le temps perdu" du Covid

A Marseille, Emmanuel Macron veut "rattraper le temps perdu" du Covid
Emmanuel Macron, le 1er septembre 2021, à Marseille

publié le mercredi 01 septembre 2021 à 20h30

Le chef de l'Etat effectue sa rentrée politique dans la cité phocéenne, où il est en visite jusqu'à vendredi.

L'heure des "bouchées doubles". En marge d'une visite à la cité Bassens, lors de sa première journée à Marseille, Emmanuel Macron a affirmé vouloir "rattraper le temps perdu" pendant la crise sanitaire du coronavirus, réfutant au passage être en campagne en vue de la prochaine élection présidentielle, à huit mois du premier tour. Interrogé sur le fait de savoir si cette visite constitue une entrée en campagne, le chef de l'Etat répond : "Non, pas du tout.

Ce n'est pas le sujet". Et "nous n'aurons pas de résultats concrets avant la fin de ce mandat. Je suis lucide là dessus", ajoute t-il.

"Ma responsabilité, c'est d'essayer de rattraper le temps qu'on a perdu pendant le Covid. Pendant un an et demi, on a été bloqués sur beaucoup de choses comme beaucoup de nos concitoyens, et donc on doit mettre les bouchées doubles", a t-il lancé, au terme d'une visite dans la cité Bassens, dans le quinzième arrondissement de Marseille. "La confiance reviendra avec l'efficacité et les résultats, pas avec un discours", a t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, des élus de tous bords ont déploré une visite aux allures de campagne électorale. "Tout le monde comprend qu'il est en campagne électorale. On est tous priés de faire semblant de ne pas l'avoir vu. Ici, c'est le pélerinage des promesses!", a ainsi lancé Jean-Luc Mélenchon, député de Marseille. "Ces images sont des images de campagne électorale", abonde pour sa part Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.