À Marseille, Emmanuel Macron a repris des morceaux du discours de François Hollande en 2012

À Marseille, Emmanuel Macron a repris des morceaux du discours de François Hollande en 2012©Lopinion.fr

Lopinion.fr, publié le lundi 03 avril 2017 à 11h25

Copié-collé ! Emmanuel Macron s'est inspiré du discours de François Hollande sur les différentes origines de la population composant Marseille. Le candidat devenu président avait marqué les esprits lors de ces mots prononcés en 2012.

Le candidat d'En Marche a donc imité le style évoquant tour à tour les Italiens, les Comoriens, les Algériens, les Sénégalais... tout cela sous les applaudissements des personnes présentes à ce meeting.



Emmanuel Macron a enfin hurlé : "Et tant d'autres que je n'ai pas cités. Mais je vois quoi ? Des Marseillais ! Je vois quoi ? Je vois des Français ! Des Français !". Le leader d'En Marche a été largement moqué sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas la première fois qu'il se fait remarquer de la sorte. En décembre 2016, les internautes s'étaient déjà amusés de ses hurlements lors d'un meeting à Paris. Concernant le copié-collé, d'autres médias ont aussi épinglé Emmanuel Macron.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
332 commentaires - À Marseille, Emmanuel Macron a repris des morceaux du discours de François Hollande en 2012
  • Il suffira de s'en souvenir dans l'isoloir

  • Et si par hasard il est élu, on risque fort de voir des drapeaux étrangers place de la République...

  • Un peu plus de bide, des lunettes, c'est Hollande !

  • Un sans cœur ce monsieur !! même pas un mot pour les sans papiers qui pourtant pullulent à Marseille !! Z

  • Cette gauche française qui picore à droite, à gauche et au centre est aujourd'hui en pleine déliquescence et ouvre grand la porte à tous les opportunistes de notre paysage média-visuel ..