A LREM, la rétention au centre des questions

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 20h36

C'est un droit de visite dont disposent les parlementaires pour se rendre dans tous les lieux de privation de liberté. Lundi, une trentaine de députés l'ont fait valoir pour se déplacer au sein de centres de rétention administrative (CRA) où sont enfermés des étrangers en situation irrégulière sous le coup d'une procédure d'éloignement. Ils doivent se retrouver, ce mercredi à l'Assemblée, pour «un échange de vues» sur leur expérience.

Ces centres, une petite trentaine en France, sont placés sous les projecteurs des députés, qui examineront au printemps le projet de loi «asile et immigration», présenté le 21 février en Conseil des ministres, et qui doivent discuter jeudi d'une proposition de loi censée permettre «une bonne application du régime d'asile…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - A LREM, la rétention au centre des questions
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]