À l'Élysée, la très chère vaisselle à un demi-million d'euros

À l'Élysée, la très chère vaisselle à un demi-million d'euros
Le couple Macron avec le président libanais Michel Aoun et son épouse Nadia Al Chami, le 25 septembre 2017.

leparisien.fr, publié le mercredi 13 juin 2018 à 17h42

Selon le Canard enchaîné, la facture annoncée était largement minorée.

Les services de la présidence n'auraient-ils pas oublié un zéro ? Dimanche, le JDD rapportait que l'Elysée allait s'offrir un nouveau service d'argenterie pour remplacer l'actuel, qui date du mandat de Jacques Chirac. Selon l'hebdomadaire, l'addition se monterait à 50 000 euros, pris en charge par la Manufacture de Sèvres, qui équipe l'Élysée en vaisselle, et le ministère de la Culture.

Mais selon le Canard enchaîné, qui cite un porte-parole de Sèvres, cette somme ne servirait qu'à rémunérer les « 30 artistes et designers » qui ont pris part à un concours lancé par l'Élysée pour élire le meilleur service. À raison de 400 euros minimum par assiette, l'achat de 1200 pièces reviendrait plutôt à un demi-million d'euros.

L'Élysée a pu minorer les frais représentés par cette vaisselle, car les productions de la manufacture ne facturent pas directement à la présidence. Mais, précise l'hebdomadaire satirique, c'est bien l'État qui prend en charge ce coût par le biais de subventions de fonctionnement et d'investissement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.