Présidentielle: quelques propositions du candidat Zemmour

Chargement en cours
Eric Zemmour lors de la promotion de son livre "La France n'a pas dit son dernier mot", le 16 octobre 2021 à Béziers
Eric Zemmour lors de la promotion de son livre "La France n'a pas dit son dernier mot", le 16 octobre 2021 à Béziers
1/2
© AFP, Christophe SIMON

publié le mardi 30 novembre 2021 à 15h15

Suppression du droit du sol, port d'un prénom "français", baisse des impôts de production, lancement de 14 nouveaux EPR, retraite à 64 ans, retour de l'uniforme à l'école ou encore sortie du commandement intégré de l'Otan: voici les premières propositions d'Éric Zemmour, candidat d'extrême droite à la présidentielle, distillées pendant sa pré-campagne.

Sur son site internet dévoilé mardi, le candidat liste cinq priorités: "identité", "instruction", "impôts", "industrie", "indépendance".

- Immigration -

. Référendum sur l'immigration

. Suppression du droit du sol

. Suppression du droit au regroupement familial

. Expulsion des étrangers purgeant une peine de prison

. "Forcer" les pays d'origine à les "reprendre". En cas de refus de ces pays: suppression des aides au développement et des visas

. Déchéance de la nationalité des binationaux auteurs de crimes ou plusieurs délits successifs 

. Interdiction de porter un premier prénom d'origine étrangère

. Fin de l'automaticité du renouvellement des titres de séjours (notamment pour les chômeurs et les parents d'enfants délinquants)

. Fin de la régularisation des clandestins 

. Suspension de l'espace Schengen et création de garde-frontières à statut militaire pour "contrôler nos frontières nationales"

- Protection sociale -

. Suppression des allocutions non contributives (RSA, APL, allocations familiales) aux étrangers qui ne paient pas d'impôt, même s'ils sont en situation régulière

. Restreindre l'Aide médicale d'État (AME) aux soins urgents uniquement

- Economie -

. Baisse des impôts de production 

. "Assouplir les dogmes concurrentiels bruxellois, qui s'opposent à la constitution de champions nationaux"

. Progressivité plus importante de l'impôt sur les sociétés

. Création d'un haut commissariat à la simplification administrative, directement rattaché au président de la République

. Suppression des droits de succession sur les transmissions des entreprises familiales

. Augmentation de l'âge de départ à la retraite à 64 ans

. Favoriser les entreprises françaises dans la commande publique

. Environ 3% du PIB alloué à la recherche et au développement à horizon 2027

. Pas de rétablissement de l'ISF et exonération de la résidence principale dans le calcul de l'IFI

. Pas d'augmentation du Smic

. Programme de construction de 14 nouveaux EPR à horizon 2050

- Commerce -

. Blocage des accords de libre-échange signés par l'UE

. "Patri-score" pour signaler les "produits plus ou moins français" 

. Oeuvrer à la mise en place d'une taxe carbone aux frontières européennes 

- Défense, diplomatie -

. Sortie du commandement intégré de l'Otan

. Augmentation "massive" du budget de l'armée 

. "Indépendance vis-à-vis des Etats-Unis" (lutter contre l'extra-territorialité du droit américain), "tout en étant méfiant avec la Chine" pour être "une puissance d'équilibre"

. Levée des sanctions contre la Russie

- Education -

. Retour de l'uniforme à l'école

. Rétablissement des classes de niveaux

. Interdiction de l'écriture inclusive

. Suppression du collège unique avec mise en place en parallèle de la filière générale, de filières professionnelles en alternance dès 14 ans

. Relèvement du niveau du baccalauréat 

. Suppression des allocations familiales aux parents qui ne "sanctionnent pas leur enfant" perturbateur

- Sécurité routière -

. Suppression du permis à point

. Retour de la limitation de vitesse à 90km/h sur les routes nationales

- Droit -

. "Modifier" l'Etat de droit

. Réforme constitutionnelle pour que le droit national (les lois votées après les Traités européens) prime sur le droit européen  

. "S'affranchir" de la Cour européenne des droits de l'homme

- Audiovisuel - 

. Privatisation de l'audiovisuel public

Vos réactions doivent respecter nos CGU.