2022: Cambadélis propose à toute la gauche de sceller un "pacte législatif"

2022: Cambadélis propose à toute la gauche de sceller un "pacte législatif"
Jean-Christophe Cambadelis, le 17 juillet 2019, à Paris

, publié le samedi 20 mars 2021 à 13h46

L'ex-premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a préconisé samedi que gauche et Verts scellent "un pacte législatif" pour 2022, préalable qui leur permettrait selon lui de s'accorder sur une candidature commune à l'élection présidentielle. 

"Si tout le monde s'entête, on aura deux et même trois candidats en 2022" avec Jean-Luc Mélenchon (LFI), un ou une PS, voire un communiste avec Fabien Roussel, si les militants PCF le décident le 9 mai, a regretté M. Cambadélis, lors d'une visio-conférence de presse, consacrée au troisième memorandum de son réseau Nouvelle Société, sur "le destin de la France dans le monde et en Europe". 

M. Cambadélis propose de "renverser le processus": pour "débloquer la situation", il faut d'abord "préparer les législatives", et, à partir de là, trouver la candidature. "Sinon, nous nous auto-éliminerons en 2022 et on assistera au match entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, arbitré par la droite", met-il en garde.   

Dans son troisième memorandum (le premier était consacré à "l'Etat impartial", le deuxième à "un nouveau contrat social et écologique"), M. Cambadélis propose "le réarmement" d"une gauche divisée et datée". "Elle est divisée sur le terrain, sur les élections, sur la préparation de 2022. Elle est datée car la plupart des programmes fleurent bon la fin des années 1980", a-t-il dit. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.