1er-Mai : Mélenchon condamne "les fils à papa qui détruisent les vitrines des McDo"

1er-Mai : Mélenchon condamne "les fils à papa qui détruisent les vitrines des McDo"©BFMTV

BFMTV, publié le mercredi 02 mai 2018 à 10h00

Au lendemain des violences survenues lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris, Jean-Luc Mélenchon "condamne fermement" sur BFMTV et RMC les incidents commis par "ce groupe de violents", et déplore le fait qu'ils "nous confisquent, récupèrent notre 1er-Mai". "Ils ont servi la soupe à nos adversaires", affirme encore le leader de la France insoumise.



Il s'adresse également aux jeunes, considérant que c'est "on devoir d'expliquer": "Personne ne peut croire qu'en cassant une vitrine de McDo, on fait un acte révolutionnaire. Ceci n'est pas une activité révolutionnaire! L'activité révolutionnaire consiste à rendre conscients, à organiser, discipliner des millions de gens qui comprennent quels sont les enjeux du moment politique".

Et Jean-Luc Mélenchon poursuit, en s'adressant toujours aux jeunes: "Ce type de violence là ne mène nulle part. Ne vous laissez pas embarquer là-dedans, c'est de la pure aventure et ça finit toujours mal. Quand vous serez allés en taule, quand vous aurez un casier judiciaire, vous servirez à quoi pour la lutte ? A rien ! Ce genre d'activité ne débouche sur rien."

Pour autant, aux yeux du député de Marseille, ces violences ne justifient pas de réactions supplémentaires de la part du président de la République: "Vous croyez que 100 personnes vont prendre en otage l'État ? Et que tout le monde devrait s'occuper de regarder des fils à papa péter des vitrines de McDo ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.