Nouvelle exposition « Cavalli Marini » au musée Alfa Romeo d'Arese

Chargement en cours
Nouvelle exposition « Cavalli Marini » au musée Alfa Romeo d'Arese
Nouvelle exposition « Cavalli Marini » au musée Alfa Romeo d'Arese
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le lundi 26 octobre 2020 à 07h41

Le musée Alfa Romeo d'Arese, en Italie, a inauguré une nouvelle exposition consacrée à un chapitre moins connu et pourtant très important dans l'histoire du constructeur au trèfle : les nombreux records et victoires acquis sur l'eau grâce à ses puissantes motorisations.

Cette exposition intitulée « Cavalli Marini » (« chevaux de mer »), réuni de rares bateaux et hors-bords motorisés par des blocs conçus et développés par Alfa Romeo, qui ont remporté des douzaines de titres mondiaux et européens, des sacres obtenus dans le championnat italien (neuf au total) et pas moins de onze records du monde de vitesse.

Il faut dire qu'Alfa Romeo dont le palmarès en automobile comprend les deux premiers titres mondiaux délivrés en F1, onze victoires aux Mille Miglia et des centaines de victoires en catégorie voitures de sport et de tourisme, avait pour habitude entre 1920 et 1980 d'utiliser également dans des bateaux, les moteurs installés dans ces automobiles.

Ainsi pour la première fois, les visiteurs du musée d'Arese pourront admirer côte à côte, le hors-bord de compétition Arno II construit dans les ateliers de Picchiotti shipyards à Viareggio en 1946, et le moteur de Formule 1 qui l'animait et propulsait également la monoplace Alfetta 158. Un moteur qui permit à Alfa Romeo de décrocher sa première victoire en Formule 1 en 1950, et qui avant cela lui offrit trois titres mondiaux sur l'eau, un championnat d'Italie ainsi que plusieurs records de vitesse.

Sont aussi exposés à Arese le Loustic 2 équipé d'un bloc LV-1300 animé par le bloc 1 300cc de la Giulietta AR530, et qui remporta en 1964 trois titres mondiaux (sur les course de 10 et 15 miles), le Molinari-Alfa Romeo 2500 construit pour le Team Agusta Fortunato Libanori (sacré champion du monde 1966), le "Dalla Pietà - Alfa Romeo" construit pour Luigi Raineri qui remporta trois titre européens et deux titres de champion d'Italie entre 1968 et 1970, ou encore le "Molivio - Alfa Romeo GTA" piloté par Leopoldo Casanova et propulsé par un bloc Alfa Romeo Autodelta. Entre 1968 et 1972, ce hors-bord remporta un titre européen, quatre titres italiens, et signa quatre records du monde de vitesse dans trois classes différentes.

L'exposition « Cavalli Marini » est visible jusqu'au 21 février prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.