La Renault 4L revisitée par le designer Mathieu Lehanneur

Chargement en cours
La Renault 4L revisitée par le designer Mathieu Lehanneur
La Renault 4L revisitée par le designer Mathieu Lehanneur
1/4
© Motorlegend

publié le lundi 25 octobre 2021 à 17h16

La Renault 4L fête cette année ses 60 bougies, et dans le cadre des célébrations de cet évènement le constructeur au losange a fait appel au designer Mathieu Lehanneur pour concevoir une version inédite de cette icône, répondant au nom de SUITE N°4.

La Renault 4L est comme la Citroën 2CV ou la Fiat 500, une icône populaire qui a marqué son époque et pas seulement en France, puisque les 8 millions d'exemplaires produits (dans 28 pays) durant ses 30 années d'exploitation, ont été commercialisés dans une centaine de pays à travers le monde.

Mathieu Lehanneur, designer français qui figurant parmi « les cent designers qui comptent » selon les magazines Wallpaper et Surface, a travaillé avec l'équipe Couleurs et Matières de Renault Design pour concevoir le concept-car SUITE N°4, un véhicule inspiré par l'esprit d'une suite d'hôtel nomade, par l'automobile ainsi que par l'architecture.

« SUITE N°4 est une nouvelle expérience de la mobilité et du voyage », explique Mathieu Lehanneur. « J'ai voulu hybrider le monde de l'automobile et celui de l'architecture pour créer une chambre d'hôtel à ciel ouvert. Mieux qu'une suite dans le plus beau des palaces, elle est exactement là où vous le souhaitez : face à la mer, au milieu d'un champ ou en mouvement dans la ville de vos rêves ».

Le concept SUITE N°4 se présente avec une face avant reprenant les optiques et les lignes de la 4L, et arborant une calandre en aluminium poli qui est à la fois la signature du designer et une « ode à l'évasion » selon le communiqué du constructeur. A l'arrière, la carrosserie de ce concept et son hayon ont été remplacés par une verrière en polycarbonate qui apporte la transparence et luminosité d'une architecture de verre. Enfin le toit du véhicule reçoit une grille de panneaux solaires qui aide notamment à recharger la batterie de ce véhicule « rétrofité » et désormais 100% électrique.

L'inspiration architecturale se retrouve au niveau de la carrosserie qui est traitée par un alliage de trois couches de peinture qui restituent l'aspect minéral du ciment, tandis que l'inspiration « automobile » est visible dans l'habitacle du modèle, à travers des sièges et un tableau de bord recouverts d'un velours jaune, d'un tissu chenille épais d'aspect côtelé à l'arrière, accessoirisé de deux appliques lumineuses. Cette chambre mobile est enfin complétée par un traversin et des coussins, ainsi qu'un banc amovible de bois.

Si vous êtes curieux et tenté d'en apprendre davantage sur ce concept, il sera visible à partir du mois de novembre à l'Atelier Renault, sur les Champs-Élysées, où il rejoindra l'exposition d'une collection tournante de 30 versions de la Renault 4 déjà visible sur la « plus belle avenue du monde » depuis le 8 octobre dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.