La 40ème et dernière Bugatti Divo a quitté Molsheim

Chargement en cours
La 40ème et dernière Bugatti Divo a quitté Molsheim
La 40ème et dernière Bugatti Divo a quitté Molsheim
1/6
© Motorlegend

publié le jeudi 22 juillet 2021 à 10h43

Une page se tourne du côté de Molsheim : le quarantième et dernier exemplaire de la Bugatti Divo assemblé par le constructeur tricolore, vient d'être livré à son propriétaire.

C'est un chapitre de son histoire long de trois ans, que Bugatti a récemment refermé avec la livraison du dernier exemplaire de la Divo, Supercar exclusive développée autour de son modèle Chiron. Trois années durant lesquelles l'équipe de Molsheim a conçu, développé et produit cette automobile présentée par le constructeur comme « le premier projet de carrosserie de Bugatti pour le 21e siècle ».

Dès les premières présentations privées organisées à l'intention de quelques clients privilégiés, il est apparu que la Bugatti Divo était une réussite et avant même sa présentation officielle dans le cadre du Concours d'Élégance de Pebble Beach 2018, tous les exemplaires promis à la production étaient déjà vendus avec un prix de base de 5 millions d'euros.

La Divo qui partage son nom avec le pilote français Albert Divo, vainqueur dans les années 20 de six Grand Prix et de deux éditions de la Targa Florio pour le compte de Bugatti, se distingue par un design plus sportif que celui de la Chiron, la présence d'une prise d'air NACA Air Duct sur son toit, d'un aileron central sur son capot arrière, ainsi que d'une section arrière (diffuseur, feux...) redessinée. Sous le capot de cette Divo, prend place le W16 8.0 litres de 1 500 ch de la marque.

Le 40ème et dernier exemplaire de la Bugatti Divo, a été réalisé dans une teinte « Bugatti EB 110 LM Blue » qui rappelle la dernière voiture de course officielle de Bugatti au Mans. La couleur « Blue Carbon » apporte une touche de modernité et les jantes réalisées dans une finition « or métallique » mat, contrastent avec l'ensemble. L'habitacle reçoit de son côté des finitions de couleur « French Racing Blue » et « Deep Blue », combinées à des éléments en carbone gris mat.

Bugatti va maintenant pouvoir procéder à l'assemblage des dix exemplaires de la non moins exclusive Centodieci, Supercar dont le développement s'est poursuivi ces deniers mois avec notamment un passage sur le complexe de Nardò, dans le sud de l'Italie. Dix exemplaires de la Centodieci seront assemblés à Molsheim, avec des livraisons prévues courant 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.