Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05

Toulouse : des attaques homophobes contre un candidat écologiste

Toulouse : des attaques homophobes contre un candidat écologiste
Le candidat écologiste à la mairie de Toulouse, Antoine Maurice, le 8 juin 2020.

, publié le vendredi 26 juin 2020 à 17h25

Un collaborateur du maire sortant de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (LR), a posté des injures homophobes sur Facebook à l'encontre d'un colistier du candidat écologiste.

La campagne électorale s'achève dans un climat particulièrement tendu, à Toulouse. Un collaborateur de la majorité municipale de centre-droit de Toulouse a été mis à pied pour des propos homophobes visant le candidat écologiste à la mairie, dont un colistier va porter plainte pour "injures publiques", a-t-on appris vendredi 26 juin auprès des deux formations. 


Dans un communiqué, le Groupe Toulouse Ensemble du maire LR sortant, Jean-Luc Moudenc, a annoncé avoir "notifié une mise à pied à titre conservatoire" et engagé "une procédure disciplinaire" à l'encontre de l'un de ses employés. 

Ce dernier a posté dans la nuit de jeudi à vendredi sur "Facebook des propos à caractère homophobe. Cette publication est totalement inacceptable", a indiqué dans un communiqué Jean-Christophe Cheronnet, le secrétaire général du Groupe.

L'auteur de ces propos les avait supprimés de son compte Facebook, au profit d'un post de contrition : "Hier soir j'ai tenu ici même des propos inacceptables qui ont dépassé ma pensée. Je les ai retirés depuis. Je présente mes excuses à François Piquemal et à sa tête de liste", indique-t-il. 

Cinquième sur la liste verte-rouge-citoyenne du candidat écologiste Antoine Maurice, François Piquemal a indiqué à l'AFP s'apprêter à porter plainte vendredi pour "injures publiques" contre l'employé mis à pied. 

"Homophobie crasse et assumée"

François Piquemal avait auparavant relayé sur Twitter, pour en dénoncer "l'homophobie crasse et assumée" le post incriminé, qui s'adressait à lui pour mettre en cause Antoine Maurice. Après avoir réussi à rallier à sa liste Archipel Citoyen ses rivaux socialistes, communistes et radicaux de gauche du premier tour, ce dernier, est crédité par trois sondages de pouvoir l'emporter dimanche, à l'issue d'un duel très serré, sur Jean-Luc Moudenc. 

Depuis l'annonce de cette union à gauche, la campagne s'est durcie à Toulouse, Jean-Luc Moudenc accusant son rival de se faire le cheval de Troie de l'arrivée d'"extrémistes" au Capitole. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.