Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13
Municipales : "le risque d'attraper le coronavirus", cause principale de l'abstention
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 10h40

Soupçons de fraude à Marseille : deux perquisitions chez des candidats LR

Soupçons de fraude à Marseille : deux perquisitions chez des candidats LR
Un électeur déposant un bulletin de vote lors du premier tour des élections municipales 2020. (Photo d'illustration)

, publié le mardi 16 juin 2020 à 12h50

Dans le cadre d'une enquête concernant des soupçons de fraude électorale lors des élections municipales, les domiciles Géraldine Lapalus et Monique Devouge ont été perquisitionnés.

L'enquête sur les soupçons de fraude lors du premier tour des élections municipales se poursuit. Les domiciles de deux candidates Les Républicains de Marseille ont été perquisitionnés lundi 15 juin, dans le cadre d'une enquête préliminaire du parquet, a-t-on appris de source policière.


Les candidates sont soupçonnées d'avoir proposé à des électeurs de réaliser des procurations non conformes pour le deuxième tour des municipales. "L'enquête continue, on fait des vérifications de tous les côtés, sur le premier tour aussi, pas seulement sur ce qui a été montré dans les reportages", a indiqué à l'AFP la source policière.

Géraldine Lapalus, actrice de la série "Camping Paradis" et candidate sur la liste de Martine Vassal dans les 6e et 8e arrondissements, et Monique Devouge, adjointe à la mairie du 11e-12e arrondissement et candidate dans ce secteur, sont apparues dans des reportages de France 2 et de Marianne révélant cette pratique de "procurations simplifiées" contraires à la loi.

D'après La Provence, les téléphones et ordinateurs de ces candidates ont été saisies par la brigade financière de la police judiciaire de Marseille, qui enquête sur cette affaire. Les enquêteurs cherchent à caractériser de possibles "manoeuvres frauduleuses tendant à l'exercice irrégulier de votes par procuration" ainsi que des "faux et usages de faux", selon la procureure de Marseille, Dominique Laurens.

Samedi, c'est le local de campagne de Martine Vassal, présidente LR de la métropole et du département, qui a été perquisitionné, de même que la permanence de Julien Ravier, maire LR du secteur et tête de liste dans le 11-12e.

Proposition d'annuler les procurations

"J'ai été extrêmement surprise de la violence de cette affaire, et de la proportion que ça a pris. Il y a une enquête, j'ai laissé les policiers faire leur travail sans aucun problème, mais moi, ce que je veux, c'est qu'ils regardent partout, dans toutes les listes et que ce ne soit pas uniquement ciblée sur ma candidature", a déclaré Martine Vassal mardi à l'AFP, assurant ne pas être "une tricheuse".

"J'ai l'impression qu'on essaye de feuilletonner avec, chaque jour, quelque chose qui sort, donc j'espère que l'enquête se fera rapidement, j'espère qu'elle se fera avant le 2e tour", a ajouté la présidente de la métropole Aix-Marseille et du département des Bouches-du-Rhône, qui a proposé d'"annuler" toutes les procurations déposées pour le deuxième tour des municipales pour lever la "suspicion". 

"Je continue ma campagne, cette histoire ressoude les équipes, et je ne veux pas que que les Marseillais se fassent voler leur élection, je veux qu'ils puissent s'exprimer", a-t-elle conclu.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.