Municipales : un candidat dans les Alpes-de-Haute-Provence reçoit un coup de tête d'un colistier adverse

Municipales : un candidat dans les Alpes-de-Haute-Provence reçoit un coup de tête d'un colistier adverse 
©Panoramic

, publié le jeudi 20 février 2020 à 19h21

Selon la presse locale, Richard Valla, tête de liste pour les municipales dans la commune de Digne-les-Bains (préfecture des Alpes-de-Haute-Provence), a porté plainte contre un colistier adverse pour un coup de tête asséné sur le nez. Les faits se sont déroulés en pleine rue.

C'est vraisemblablement une discussion qui a mal tourné.

Mercredi 19 février, en plein après-midi, le docteur Richard Valla, candidat aux municipales à Digne-les-Bains, préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, aurait reçu un coup de tête sur le nez. D'après les informations du média local Alpes 1, une conversation a dégénéré entre la tête de liste de « Ensemble pour Digne-les-Bains (sans étiquette) et un colistier de « Terre dignoise, devoir d'agir » (sans étiquette).



Selon la Provence, l'agression se serait déroulée sur un trottoir de la ville et devant des témoins. Le quotidien régional précise que Richard Valla n'a pas répliqué et que ce dernier a décrit cette agression comme «inadmissible et pas adaptée à une campagne électorale qui est avant tout un combat d'idée.»

Marie-Anne Baudoui, actuelle conseillère municipale de Digne-les-Bains et tête de liste « Les Dignois d'abord » (Debout la France et soutenue par le Rassemblement national), rejoint la victime présumée. Tout en prenant soin, tout de même, de critiquer les méthodes de son adversaire ayant reçu le coup de tête. « Si ces faits s'avéraient exacts, je les condamne avec la plus grande fermeté en mon nom et celui de mon équipe », a-t-elle commenté sur son compte Facebook. « Même si ces dernières semaines, selon des propos rapportés par plusieurs personnes, M.Valla n'hésite pas "en OFF" à employer des méthodes plus que critiquables tout en essayant de se faire passer pour une victime, seul le verbe doit prévaloir en politique. »

Ce jeudi après-midi, ni l'agresseur présumé de Richard Valla ni la tête de liste de « Terre dignoise, devoir d'agir » n'avaient commenté les faits.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.