Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13

Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville

Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
Patrick de Carolis, ancien président de France Télévisions, devant la mairie d'Arles, le 19 février 2020.

, publié le lundi 29 juin 2020 à 14h10

L'ancien président de France Télévisions et présentateur de l'émission Des Racines et des Ailes a battu l'héritier du maire communiste sortant, grâce notamment au soutien de la droite. 

Entrée en politique réussie pour Patrick de Carolis. A 66 ans, l'ancien président de France Télévisions et présentateur de l'émission Des Racines et des Ailes, est devenu maire de Arles dans les Bouches-du-Rhône, mettant ainsi fin à 19 ans de communisme. Revendiquant "une fibre sociale" pour "sortir la ville du marasme", Patrick de Carolis a bénéficié du soutien des Républicains au second tour. Connue pour son festival de photographie, un des plus importants au monde, cette commune de quelque 53.000 habitants, qui compte de vastes zones rurales en Camargue, souffre aussi d'un taux de pauvreté de 42%, selon les derniers chiffres Insee.



Arlésien de naissance, Patrick de Carolis, qui est revenu dans la ville il y a deux ans, a remporté 57,2% des suffrages exprimes contre 42,8% pour Nicolas Koukas, 45 ans, l'héritier du maire sortant communiste Hervé Schiavetti.

Le taux de participation a atteint 48.28%, largement au-dessus de la moyenne nationale. "Je crois que ce soir les Arlésiens et les Arlésiennes ont souhaité tourner une page historique en pariant et en votant pour le changement et souhaiter tourner cette page de près de 20 ans d'un pouvoir et d'un système communiste", a déclaré Patrick de Carolis sur France 3 Provence. Héritier de la municipalité communiste sortante, Nicolas Koukas s'en était toutefois démarqué, affichant une liste "renouvelée à 80%", une "équipe ouverte, progressiste, issue du Parti socialiste, des écologistes et même des gens du centre droit"... et comptant seulement deux communistes encartés.

Au premier tour, l'ancien homme de télévision était déjà arrivé en tête avec plus de 26% des voix contre 21,6% pour Nicolas Koukas. Il a bénéficié entre les deux tours du soutien du candidat LR Cyril Juglaret, qui était arrivé 3e avec 15,3% des suffrages mais s'était retiré en appelant à voter de Carolis afin de faire barrage à la gauche.

Avant de se lancer en politique, Patrick de Carolis a commencé une carrière de journaliste à la télévision dans les années 1970. Il gravit tous les échelons, passant plusieurs fois du public au privé, jusqu'à présider le groupe de télévisions publiques de 2005 à 2010. Pour les téléspectateurs, le journaliste-producteur est avant tout la figure de Des racines et des Ailes, le magazine de reportage de France 3 dédié au patrimoine qu'il a créé en 1997 et présenté au total pendant neuf saisons.

Patrick de Carolis a par ailleurs été condamné en appel l'année dernière à cinq mois de prison avec sursis et 25.000 euros d'amende dans le cadre de l'affaire Bygmalion pour avoir passé, lorsqu'il était à la tête de France Télévisions, des contrats entachés de favoritisme avec la société Bygmalion, mise en cause dans le financement de la campagne de l'ancien président Nicolas Sarkozy en 2012.

Hors du petit écran, Patrick de Carolis s'est investi dans la culture : il dirige le musée Marmottan Monet à Paris depuis 2013. Il est marié et père de quatre enfants. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.