Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel

Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
Le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel à l'Assemblée, le 17 juin 2020.

, publié le lundi 29 juin 2020 à 12h05

Selon le député insoumis, "il y a beaucoup, beaucoup de villes" dans lesquelles "sans notre apport, il n'y avait pas de victoire".

Pour le député insoumis Eric Coquerel, La France insoumise a largement contribué à la victoire des écologistes dans plusieurs grandes villes lors des élections municipales. "Nos candidats ont permis que ces coalitions l'emportent", a-t-il déclaré lundi 29 juin sur franceinfo. "C'est vrai à Lyon, c'est vrai à Tours, c'est vrai à Bourges. C'est évidemment vrai à Grenoble où, historiquement, nous étions alliés avec Europe-Écologie depuis 2014", a poursuivi le député de Seine-Saint-Denis. 



"Il y a beaucoup, beaucoup de villes comme ça, et très importantes, sur lesquelles je pense que sans notre apport, il n'y avait pas de victoire", a ajouté l'élu insoumis, citant en particulier la ville de Marseille, où "dans le premier secteur, l'arrondissement de Jean-Luc Mélenchon, Sophie Camard, fait plus de 59% des voix". "On a fait plus que se glisser" dans ces coalitions, "avec des scores souvent à deux chiffres au premier tour", a-t-il souligné. 


Par ailleurs, le député LFI a estimé que "cette élection municipale clôt une période" qui représente "plus de la moitié du quinquennat d'Emmanuel Macron", "avant d'aborder la suivante, qui nous emmène vers les présidentielles". Mais selon lui, la victoire des coalitions écologistes "n'a pas de répercussions sur la réalité nationale de nos représentations respectives" et elle ne va "pas se traduire immédiatement dans quelque chose qui serait un résultat national", "notamment aux présidentielles".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.