Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13

Municipales : face à la menace du coronavirus, les Français prêts à déserter les urnes

Municipales : face à la menace du coronavirus, les Français prêts à déserter les urnes©Panoramic

, publié le lundi 09 mars 2020 à 11h42

20 Minutes publie un alarmant sondage Ifop pour Charles.co faisant écho de la crainte qui s'empare de la France. Par peur d'être contaminé par le coronavirus, un Français sur quatre pourrait ne pas voter aux élections municipales dimanche 15 mars.

Un sentiment de psychose commence à s'installer dans la tête d'une partie de la population française.

20 minutes relaie un sondage Ifop pour Charles.co annonçant que le prochain évènement impacté par l'épidémie de coronavirus pourrait être les élections municipales du dimanche 15 mars. Les électeurs envisageraient de ne pas se rendre dans l'isoloir. Cette enquête a été menée auprès de 1 008 personnes représentatives de la population et ayant minimum 18 ans.



Beaucoup de Français s'imaginent faire l'impasse sur ce vote pourtant important. La raison ? Ils se méfient d'une potentielle contamination au virus arrivé de Chine. Au total, ce serait près d'un Français sur quatre qui pourrait prendre cette décision radicale le week-end prochain. Cela représenterait entre 6 et 8 millions d'électeurs en moins sur les 44,3 millions inscrits en France métropolitaine.

Ce sondage Ifop rapporte également que 25% des Français interrogés ont déjà évité de se rendre dans des lieux publics pour des loisirs ou des achats en raison du coronavirus. 72% d'entre eux assurent se laver les mains en sortant des toilettes.

Des comportements « excessifs »

Enseignant-chercheur en psychologie de la santé et des maladies infectieuses à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Jocelyn Raude explique auprès de 20 Minutes que « nous sommes proches du pic de l'épidémie de peur liée au coronavirus. Une peur qui n'est d'ailleurs pas proportionnelle au nombre de personnes infectées par le virus. Très vite, ces comportements excessifs diminuent. »

Outre le fait de déserter les urnes, la population française manifeste son inquiétude à travers d'autres moyens. Craignant une pénurie dans les semaines à venir, certains commencent déjà à faire des provisions. « Cette minorité en surréaction va avoir un comportement incohérent, faire des réserves de produits de base alors que le risque de pénurie est totalement écarté », rappelle Jocelyn Raude. « Cela relève seulement de la prophétie auto réalisatrice. »

A l'inverse, d'autres Français ne surréagissent pas malgré la menace d'une contamination. Quatre sur dix pensent à se couvrir la bouche avec leur bras ou un mouchoir au moment de tousser ou éternuer. Trois sur quatre persistent à serrer la main lorsqu'ils se présentent à des inconnus et plus de neuf sur dix font encore la bise à leurs proches.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.