Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13

Municipales à Paris : Rachida Dati s'en prend à Anne Hidalgo

Municipales à Paris : Rachida Dati s'en prend à Anne Hidalgo©Panoramic

, publié le lundi 16 mars 2020 à 09h43

Arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales à Paris, Rachida Dati sort l'artillerie contre sa rivale, Anne Hidalgo, au micro d'Europe 1.

"Quand vous êtes maire sortant à 29% ce n'est pas énorme". L'attaque est signée : Rachida Dati.

Sa cible ? Anne Hidalgo. C'est bien cette dernière qui est arrivée en tête des votes lors du premier tour des élections municipales à Paris avec 29,33% des suffrages. Elle devance largement Rachida Dati (22,72%) et Agnès Buzyn (17,26%). La maire LR sortante du 7e arrondissement de la capitale a été la seule maire d'arrondissement réélue dès le premier tour. Ailleurs, la bataille est lancée pour le second tour... si second tour il y a.


Ce lundi matin sur Europe 1, Rachida Dati n'a pas manqué d'égratigner sa rivale : "Elle arrive à 29%, j'arrive à 23% avec un électorat démobilisé ou qui n'a pas pu prendre ses dispositions pour aller voter". Et d'ajouter : "Quand vous êtes maire sortant à 29% ce n'est pas un énorme. Tous les maires sortants bénéficient d'une forte avance, certains sont même élus au premier tour. Je suis la seule maire à Paris à avoir été élue au premier tour". L'ancienne garde des Sceaux n'a pas manqué d'enfoncer le clou, expliquant : "C'est la première fois depuis 1983 dans le 7e arrondissement que le maire est élu au premier tour".

Une crise sanitaire sans précédent

Anne Hidalgo n'était pas, de son côté, tête de liste dans le 11e arrondissement de Paris. Sa liste arrive largement en tête du premier tour avec 43,05% des voix, loin devant la liste LREM menée par Guillaume Poitoux (14,15%), celle de l'écologiste David Belliard (13,40%) et celle de soutenue par LR menée par Nelly Garnier (12,92%).

Rachida Dati semble accuser le coup : "Ma première déception, c'est qu'on ne prend pas de décisions claires pour la santé des Français. La seconde c'est de pouvoir biaiser un devoir civique et démocratique". Pour elle, le faible score des Républicains repose sur l'épidémie de coronavirus qui frappe la France de plein fouet. Une crise sanitaire sans précédent qui laisse planer le doute sur un éventuel report du second tour qui doit se tenir dimanche prochain.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.