Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13

Municipales à Paris : Rachida Dati à nouveau en tête d'un sondage

Municipales à Paris : Rachida Dati à nouveau en tête d'un sondage
Rachida Dati, lors d'un meeting à Paris le 24 février 2020.

, publié le dimanche 01 mars 2020 à 16h13

La candidate LR à la mairie de Paris arrive en tête des intentions de vote au premier tour selon un sondage Ifop-Fiducial, publié dimanche 1er mars. 

"Propreté et sécurité". Ces deux axes, martelés par Rachida Dari, candidate LR à la mairie de Paris, semble convaincre les électeurs.

L'ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy arrive en tête des intentions de vote au premier tour avec 25%, devant la maire sortante PS Anne Hidalgo (24%) et la candidate LREM Agnès Buzyn (20%), selon un sondage Ifop-Fiducial paru dimanche 1er mars.


"Je suis déterminée, la seule alternative à Mme Hidalgo et à son bilan désastreux, c'est nous", a affirmé Rachida Dati, sur BFMTV. À deux semaines du scrutin, elle collectionne les soutiens de poids, comme Xavier Bertrand et François Baroin qui se sont affichés à ses côtés lors de sa campagne. Le 9 mars, c'est Nicolas Sarkozy qui doit assister à son unique meeting de campagne.

"Ceux qui disent : 'on a perdu on manque d'alliance'. Non, on a perdu aussi à cause de nous", a-t-elle dit à propos des échecs successifs de la droite à remporter l'Hôtel de Ville depuis 2001.

Une main tendue à Agnès Buzyn ?

Interrogée sur une possible "main tendue" à Agnès Buzyn dans l'entre deux tours, Mme Dati a indiqué qu'elle se prononcerait au soir du premier tour. Elle a rappelé sa promesse d'"une aide aux familles de 1.200 euros à chaque nouvel enfant, pendant trois ans", pour les aider à rester vivre à Paris.

Sur le logement, un des thèmes principaux de la campagne à Paris, où les prix battent des records, Mme Dati a dit qu'"à moyen ou long terme" elle mettrait fin à l'encadrement des loyers. Elle a également soumis l'idée d'un "fonds de soutien" pour aider les parents récemment divorcés sur la question de leur résidence.

Inspirée par le "Central Park" du maire de New York, de 1994 à 2001, Rudy Giuliani, la candidate a donné son programme pour les bois de Vincennes et de Boulogne: "On nettoie, on met des caméras, deux antennes de police dédiées".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.