Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05

Municipales à Paris : Anne Hidalgo renonce au débat et "appelle Rachida Dati et Agnès Buzyn à en faire de même"

Municipales à Paris : Anne Hidalgo renonce au débat et "appelle Rachida Dati et Agnès Buzyn à en faire de même"
"Je ne participerai pas au débat du second tour des élections municipales", a écrit dans un communiqué la candidate de Paris en commun.

, publié le mercredi 24 juin 2020 à 19h37

Un débat opposant les candidates aux municipales à Paris Anne Hidalgo (PS), Rachida Dati (LR) et Agnès Buzyn (LREM) était prévu ce mercredi 24 juin sur l'antenne de BFMTV. Il aura finalement lieu jeudi 25 juin, après le retrait de la maire en raison du mouvement social au sein de la chaîne. 

A quelques jours seulement du deuxième tour des élections municipales, le dimanche 28 juin prochain, Anne Hidalgo a renoncé au débat télévisé prévu ce mercredi sur l'antenne de BFMTV entre les trois candidates à la mairie de Paris.

Agnès Buzyn s'est également retirée, entraînant l'annulation de l'émission. La raison ? Un mouvement social au sein de la chaîne. Ce débat devait opposer l'édile, candidate à sa réélection et favorite dans les sondages, Agnès Buzyn (LREM) et Rachida Dati (LR).



La maire de Paris a demandé également "à la chaîne de reporter le débat, afin de respecter le droit de grève de ses salariés, qu'ils puissent faire entendre leurs revendications, pour leur emploi et pour une information de qualité". "Pour que le débat démocratique puisse s'exercer dans des conditions sereines et respectueuses de chacun, je ne participerai pas au débat du second tour des élections municipales qui était prévu ce soir sur BFMTV", a écrit dans un communiqué la candidate de Paris en commun.

"J'appelle Rachida Dati et Agnès Buzyn à en faire de même", a ajouté Anne Hidalgo qui a reçu une délégation des grévistes à 15 heures. Ceux-ci "ont choisi d'exercer leur droit de grève", un droit "fondamental" et "je le respecte", a continué Anne Hidalgo.

Le débat est finalement reporté au jeudi 25 juin, comme l'a annoncé la chaîne ce mercredi.

Agnès Buzyn se retire également

Pour sa part, "Agnès Buzyn ne va pas participer à un débat auquel les trois candidates ne sont pas présentes", a réagi auprès de l'AFP son directeur de communication, Gaspard Gantzer. "Nous sommes très attachés au droit de grève et à la liberté syndicale, mais nous n'avons pas à nous exprimer sur l'organisation interne des entreprises", a-t-il poursuivi, indiquant qu'Agnès Buzyn "examinera toute nouvelle proposition" de débat d'ici à la fin de la campagne, vendredi soir, minuit.

Du côté de Rachida Dati, on assure être "partants pour faire le débat ce soir, même si Anne Hidalgo n'est pas là". "On ne nous a pas demandé de le reprogrammer à demain à ce stade" et "on ne voit pas pourquoi on devrait changer tout pour une seule personne", a ajouté Nelly Garnier, la directrice de campagne de Rachida Dati, en précisant que la candidate LR avait proposé aux grévistes "de leur donner une partie de son temps de parole" lors du débat.

De nombreux salariés du groupe NextRadioTV (BFM, RMC) se sont mobilisés mercredi contre un plan d'économies qui prévoit de supprimer près d'un tiers des postes, alors que la filiale du groupe Altice a dévoilé le 17 juin un vaste plan d'économies et "de reconquête" pour faire face à l'impact de la crise du Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.