Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13
Municipales : "le risque d'attraper le coronavirus", cause principale de l'abstention
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 10h40
Municipales : qui deviendra maire de Marseille ?
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 08h30

Municipales à Paris : Agnès Buzyn tend de nouveau la main à Cédric Villani et ne ferme pas la porte à Rachida Dati

Municipales à Paris : Agnès Buzyn tend de nouveau la main à Cédric Villani et ne ferme pas la porte à Rachida Dati
Agnès Buzyn, le 26 février 2020, à Paris.

publié le jeudi 27 février 2020 à 10h30

La candidate LREM à la mairie de Paris a assuré jeudi matin sur RTL qu'elle "n'(avait) pas d'inquiétude sur la capacité qu'elle aura à se rapprocher au deuxième tour" de Cédric Villani. Elle a par ailleurs estimé qu'elle ne connaissait pas le programme de sa rivale Les Républicains pour envisager un rapprochement.

Agnès Buzyn persiste et signe. Si elle n'a pas réussi à trouver d'accord avant le premier tour avec Cédric Villani, la candidate La République en marche à la mairie de Paris a de nouveau tendu la main jeudi 27 février à l'ex-député LREM.

"Nous avons beaucoup plus de choses qui nous rapprochent que de choses qui nous éloignent", a assuré l'ancienne ministre de la Santé. "Je n'ai pas d'inquiétude sur la capacité que nous aurons à nous rapprocher au deuxième tour", a-t-elle ajouté, avant d'insister : "Il est important d'avoir une personnalité comme Cédric Villani à la mairie de Paris."


"La seule exigence de Cédric Villani pour travailler avec Mme Buzyn c'était qu'elle reprenne son programme sur la partie écologie, et sur l'agrandissement de Paris", avait rapporté vendredi à l'AFP une proche du mathématicien, exclu du parti présidentiel après avoir refusé de se retirer de la campagne au détriment de Benjamin Griveaux, contraint de renoncer après un scandale sexuel.

Fermement opposée à la maire socialiste sortante Anne Hidalgo, Agnès Buzyn pourrait-elle se rapprocher de la candidate Les Républicains Rachida Dati ? "Je voudrais connaître son programme pour savoir si je peux me rapprocher d'elle", a éludé Mme Buzyn. Les deux femmes "sont en phase", selon les mots de la journaliste, sur la sécurité et la propreté. "Ça ne suffit pas, la sécurité et la propreté, c'est le minimum qu'on doit aux Parisiens", a-t-elle estimé. 

"Son programme n'est pas clair. Je veux du rassemblement sur mes projets, ils sont les plus équilibrés et complets", a-t-elle répondu alors que la journaliste lui demandait si des rapprochements au cas par cas, par arrondissements, était possible. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.