Municipales à Paris : Agnès Buzyn rejette toute alliance avec Rachida Dati et la "droite conservatrice"

Municipales à Paris : Agnès Buzyn rejette toute alliance avec Rachida Dati et la "droite conservatrice"
"Nous sommes la majorité présidentielle, nous défendons le bilan du gouvernement", a rappelé Agnès Buzyn.

, publié le mardi 23 juin 2020 à 18h23

Invitée de Franceinfo ce mardi 23 juin, Agnès Buzyn, candidate aux Municipales, l'a répété : elle exclut une alliance avec Rachida Dati.

A la peine dans les sondages, derrière Anne Hidalgo (PS, 45% des intentions de vote) et Rachida Dati (LR, 34%), Agnès Buzyn (LREM, 18%) a nié catégoriquement vouloir faire alliance avec sa rivale de droite. A quelques jours du second tour des Municipales, qui aura lieu ce dimanche 28 juin, la candidate du parti présidentiel était sur le plateau de franceinfo ce mercredi 23 juin.

Elle a expliqué qu'elle "souhaitait que la voix du gouvernement soit entendue et existe à Paris".


"Nous sommes la majorité présidentielle, nous défendons le bilan du gouvernement et du président de la République, nous préparons également l'élection présidentielle à venir et je n'avais aucune envie de faire une alliance avec une droite qui est une droite conservatrice à Paris", a martelé Agnès Buzyn. Puis de justifier : "Je rappelle le positionnement de madame Dati sur un certain nombre de sujets qui me tiennent à coeur, notamment sur les sujets LGBT et la PMA, que j'ai portés au Parlement avec la loi bioéthique. Il y a une différence de valeurs fondamentale avec cette droite conservatrice. Madame Dati a soutenu Sens commun pendant la Manif pour tous", a rappelé l'ancienne ministre de la Santé.

"Je ne voterai ni pour madame Dati, ni pour madame Hidalgo"

A Lyon, Gérard Collomb, maire depuis 2001, soutien d'Emmanuel Macron de la première heure et candidat LREM aux Municipales, s'est allié avec la droite en vue du second tour. Agnès Buzyn l'a martelé : elle ne compte pas l'imiter. "C'est une alliance que je n'ai pas souhaitée. Je pense qu'il y a une place pour une autre alternance. (...) Je ne suis pas venue faire campagne pour Paris pour m'allier avec cette droite conservatrice et je l'ai dit je ne voterai ni pour madame Dati, ni pour madame Hidalgo", a-t-elle fait savoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.