Municipales à Paris : Agnès Buzyn et Rachida Dati fondent sur Anne Hidalgo

Municipales à Paris : Agnès Buzyn et Rachida Dati fondent sur Anne Hidalgo
Agnès Buzyn, à Paris, le 18 février 2020

, publié le dimanche 23 février 2020 à 07h47

Selon une enquête publiée par le Journal du dimanche ce 23 février, la candidate de La République en Marche se rapproche des 20% d'intentions de vote au premier des élections municipales à Paris. L'hypothèse d'un match à trois prend de la consistance.

A moins d'un mois du scrutin, l'écart se resserre chez les prétendantes à la mairie de Paris.

Selon un sondage Ifop-Fiducial paru dimanche dans le JDD, Anne Hidalgo conserve la tête des intentions de vote au premier tour (24%, -1% par rapport au 19 janvier), mais voit son avance se réduire sous la pression de Rachida Dati (22%, +3%) et la nouvelle candidate de la majorité Agnès Buzyn (19%, +4%).

Depuis la réalisation de ce sondage, l'ancienne ministre de la Santé a engrangé son premier ralliement officiel, en la personne de Gaspard Gantzer, qui était crédité de 0,5% des voix. Aucun accord n'a en revanche été trouvé entre le camp d'Agnès Buzyn et celui du candidat dissident ex-LREM Cédric Villani, donné à 9% par l'enquête. Dans cette étude pour le Journal du dimanche et Sud Radio, le candidat EELV David Belliard est à 12%. et Danielle Simonnet (LFI) à 6%.

Au second tour, si Cédric Villani maintient sa candidature, Anne Hidalgo recueillerait 38% des intentions de vote en cas d'alliance avec la liste EELV, Rachida Dati 30%, Agnès Buzyn 21% et le mathématicien 11%. En l'absence de la candidature de ce dernier, la socialiste sortante obtiendrait 40% avec le soutien de la liste EELV, Rachida Dati 32% et Agnès Buzyn, alors alliée à M. Villani, 28%.

Enquête réalisée en ligne du 17 au 21 février auprès de 976 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.